Partez à la découverte de la biodiversité exceptionnelle du parc national de Port-Cros !

Le parc national de Port-Cros regorge d’une biodiversité exceptionnelle ! C’est le plus grand parc marin d’Europe avec 500 espèces d’algues et 180 espèces de poissons. Il a pour but principal de protéger le patrimoine naturel marin et terrestre en préservant les espèces et leur habitat naturel. Que vous soyez néophyte ou plongeur confirmé le parc saura vous séduire !

Difficile de tout résumer en un seul article… Pour une première découverte, voici notre sélection de faune et de flore marine de parc national de Port Cros.

Le Mérou brun

Notre mascotte locale emblématique est le Mérou brun !  Avec ses lèvres boudeuses, son regard interrogateur, le Mérou Brun vous étonnera à coup sûr ! Niché dans les roches du Parc National de Port-Cros (Hyères, Var), il est d’un caractère timide et adore se cacher. Néanmoins, quelques fois, il se risque à venir côtoyer les plongeurs ! Si vous vous essayez à la plongée, vous aurez de fortes chances de le croiser.

La posidonie

Le parc national de Port-Cros offre une deuxième particularité locale : la posidonie. L’herbier qu’elle forme est un écosystème faisant l’objet de protections internationales. Il s’étend jusqu’à une quarantaine de mètres de profondeur. Comme toutes les autres plantes marines à fleurs, la posidonie est protégée depuis 1988 par un décret national. La posidonie est véritablement source de biodiversité littorale. Elle permet la conservation des zones sableuses côtières.

Le coralligène

La troisième particularité du parc national de Port-Cros est le coralligène. C’est un écosystème sous-marin caractérisé par l’abondance d’algues calcaires. Dans cette réserve naturelle, le coralligène se développe sur les roches à partir d’une vingtaine de mètres de profondeur. En Méditerranée, même si on y trouve des algues vertes, les principales espèces dites « constructrices » qui le constituent sont des algues rouges.

Il y a également des espèces « érodeuses » : elles consomment le coralligène (étoiles de mer, les oursins etc.), ou elles  y creusent des galeries (éponges, mollusques, crustacés etc.).

Des espèces menacées

Le parc national de Port Cros œuvre depuis plus de 30 ans à la protection de la faune et flore locale : règlementation de la surpêche (un moratoire protège le mérou depuis 1999 !) mesure contre la pollution, sensibilisation à l’ancrage des bateaux…. Leurs différentes actions permettent actuellement à tous les plongeurs d’admirer des fonds préservés.

 

Alors on a réussi à vous séduire ?

Il ne vous reste plus qu’à réserver votre séjour au sein de notre camping et contacter notre partenaire Divin’Giens, école de plongée, pour que vous puissiez, vous aussi, observer les merveilles de nos fonds marins !